binge eating

Binge eating

I often see people offering up techniques to battle binge urges.

I’d like to pose a new question: “How can we eliminate binge urges *without* a battle?”

Even well-meaning coaches and other professionals perpetuate this idea that ending binge eating needs to be some kind of fight. I see it in the language people use about “beating binge eating” or “winning the war against food” or “fighting your cravings.”

Binge urges can be eliminated peacefully. I’ve been proving this every day, and it’s my mission to show how peaceful and simple this process can be.

In this post, I’d like to teach you how to bring more peace into dealing with your binge urges.

Tout d'abord, il est important de comprendre où placer votre attention.

La plupart des gens se concentrent sur :

une. Essayant d'éviter les envies de monter

b. Combattre les pulsions quand elles surgissent

Le premier, « éviter les pulsions », est problématique car lorsque vous essayez d'éviter toutes les pulsions, vous devez éviter les déclencheurs. Et d'après ma propre expérience, tout peut être un déclencheur, donc cela vous oblige à éviter des moments clés de votre vie : les repas au restaurant, les fêtes, les événements sur les réseaux sociaux, les barbecues, les allées du supermarché… [insérer ce que vous évitez ici.] Ce n'est pas le cas. une technique durable si vous voulez profiter de votre vie sans vous sentir obligé de planifier chaque scénario, comme si un seul déclencheur pouvait tout faire s'effondrer.

The second one, “fighting urges” is also problematic because of the simple truth, “What you resist, persists.” The more attention you give the urges by fighting them, the more power you give to them. Then they feel stronger each time you fight them. That’s why a lot of people end up bingeing at night ― because after a long day of fighting, the willpower finally runs out. Using willpower isn’t a sustainable technique, yet I’ve noticed that most people still try to use it as their main strategy (often for decades), and eventually become frustrated, like something is wrong with them.

J'aimerais proposer une alternative à l'évitement et à la volonté, car j'ai appris que même lorsqu'une personne réussit à éviter une frénésie en utilisant la volonté, c'est toujours une guérison incomplète. En d'autres termes, peut-être qu'une personne pourrait réussir à empêcher une frénésie de se produire en utilisant la volonté, mais cela ne résout toujours pas le problème d'y penser constamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *